Gastronomie / Bonnes adresses / LE TOURNANT

LE TOURNANT

Chaussée de Wavre 168, - 1050 Bruxelles
Imprimer l'article

Cuisine(s) : , ,

Depuis 16 ans, au 168 de la Chaussée de Wavre, le Tournant sustente la faim des joyeux trublions du quartier. Depuis trois ans, le restaurant est aux mains de Laurent Balancy et Denis Delcampe. On s’y régale d’une cuisine inspirée, généreuse et sans chichis; le coup de fourchette heureux, le verre haut, le rire grand et la bonne humeur assumée. Le joyeux duo a créé un bistro vrai et authentique pour amoureux des produits et de la vie.

Une aventure humaine

Pour Denis, le Tournant a d’abord été une cantine. Il y mangeait, pour une centaine de francs belges, des plats simples et efficaces. Ainsi quand il décida de quitter le cinéma pour assouvir sa passion première, la cuisine (on remercie sa mère pour ses premiers souvenirs culinaires et ses débuts de commis), c’est naturellement dans les cuisines du Tournant qu’il fit son stage d’apprentissage. Il ne quittera plus cette cuisine. L’opportunité se présente, le lieu cherche un nouvel acquéreur, il n’en faudra pas plus pour que Denis se lance.

En 2012, grâce aux copains de chez Titulus il rencontre

Laurent. De la Réunion à Bruxelles en passant par Marseille, cet électron libre quitte des études de commerce pour l’énergie des cuisines. Après une formation à l’Asbl Foret, il intègre l’équipe d’Inada. Tout d’abord commis, puis en salle, puis les deux. Cette tornade apprend du chef japonais, la rigueur, la patience et le métissage culturel au sein d’un plat. Aux côtés de Nicolas Darnauguilhem, il se prend d’amour pour les vins. En août 2012, il rejoint Denis, devient le chef du Tournant, prêt à lui donner un nouveau souffle.

LA TABLE

L’adresse fait vite parler d’elle, pour ses assiettes vives, originales et tant on s’y sent bien. Au Tournant, la carte est un savant mélange de tradition culinaire, tout en gardant le goût de l’aventure. Tout est préparé et cuisiné sur place, à partir de produits frais, rehaussés par une habile maîtrise des épices, le chef prend le temps de cuisiner, de créer parfois à la minute des plats, de mettre en lumière des produits considérés moins nobles par une approche gustative détonante.

A la carte, on se régale également d’un os à moelle parfait de simplicité, ou d’un tartare de boeuf et trompettes de la mort vibrant de gourmandise. On prend un malin plaisir à déguster leur escavèche d’anguilles, ou dévorer les croquettes de pied de cochons.

Au déjeuner, on profite d’une formule lunch imbattable et malicieuse : le mijoté / café pour 14,50€. Le soir, on laisse le chef mener la danse, avec un menu unique, 100% improvisation, imaginé chaque jour.

LA CAVE

L’autre botte secrète du Tournant, c’est sa cave, plus de 150 références de vins – quasiment tous – nature pour combler la soif et la curiosité de chacun. Blanc, rouge, jaune avec ou sans bulles, le bien boire est ici aussi important que le bien manger. Amoureux des produits, Denis et Laurent défendent aussi le travail des vignerons, et les breuvages réalisés dans le respect et l’amour de la Terre.

>> Les Bonnes Blanches du Domaine René Mosse , Les Promenards et Les Enfers de chez Mathieu Cosme, La Jacquère de Jacques Maillet. La Souteronne de chez Hervé Souhaut, la Cuvée Émilien de Jean-Pierre Armoreau, La Mémé du Domaine Gramenon , La Rozetta de Maxime Magnon <<

Le Tournant est une adresse qui donne faim du midi jusqu’au soir et réunit avec brio beaux produits et bonne humeur autour d’une carte alléchante dans laquelle on pioche au gré de son envie.

A la carte ou formules du jour

DÉJEUNER : Lunch 14,5 / 19 €

- 1 service : Mijoté + Café – 2 services : Entrée + Mijoté + Café

DÎNER : Menu Improvisation en 4 services 39 €

Processed with VSCOcam with c4 preset Processed with VSCOcam with c1 preset Processed with VSCOcam with c6 preset IMG_8879 IMG_8885 IMG_8886 Processed with VSCOcam with c4 preset Processed with VSCOcam with c1 preset