Art & Culture / MUSEUM : LE ADAM FÊTE SON 1er ANNIVERSAIRE!

MUSEUM : LE ADAM FÊTE SON 1er ANNIVERSAIRE!

2 February 2017

MUSEUM : LE ADAM FÊTE SON 1er ANNIVERSAIRE!

Le Art & Design Atomium Museum dévoile son nouvel univers de communication et sa programmation 2017

A 100 m de l’Atomium, le ADAM est le seul musée de Bruxelles dédié à l’art et au design des 20e et 21e siècles.

Détenteur et conservateur d’une collection unique, celle du Plasticarium, ce musée est aussi un centre d’art ouvert à tous les publics. Le ADAM vise à rendre l’art et le design contemporains accessibles et intelligibles à tous. Expositions, visites guidées, ateliers, conférences, l’expérience en devient plus singulière, amusante et enrichissante.

L’exposition permanente offre un regard original sur l’histoire des techniques, goûts et idées de 1960 à nos jours à travers l’exceptionnelle collection du Plasticarium composée de 2000 objets, tous en plastique.

A travers la collection du Plasticarium, le ADAM propose, d’une part, une rencontre avec ces ustensiles, meubles, articles qui firent partie de notre quotidien : ils nous semblaient alors si ordinaires, si jolis et si pratiques à la fois sans que l’on ait conscience de comment et pourquoi ils furent réalisés. Plus encore : sans imaginer qu’un jour ces objets deviendraient les icônes d’une époque, d’une façon de vivre et de penser la vie, qu’ils rentreraient dans l’Histoire.

D’autre part, se retrouver face à cette collection de plus de 2.000 objets en plastique, c’est renouer avec son enfance, son adolescence, ses premières années de mariage, retrouver des sensations, peut- être avec une douce pointe de nostalgie et réaliser que ces objets sont autant le reflet de notre histoire personnelle que de l’Histoire qui les a engendrés.

Capture d’écran 2016-12-23 à 10.10.17

UN AN DÉJÀ…

Le ADAM a ouvert ses portes le 10 décembre 2015. Les visiteurs ont gravi l’escalier, créé spécialement par Jean Nouvel, pour admirer l’exposition permanente du ADAM ou les expositions temporaires présentées au public. Nous pouvons citer :

- Eames & Hollywood, du 10 mars au 04 septembre 2016 : une rétrospective de photographies inédites et encore peu connues prises par le couple de designers Charles et Ray Eames sur les plateaux de tournages de leur ami et célèbre réalisateur Billy Wilder. Issue de l’immense collection des Eames (750 000 photographies !) la série Movie Sets (240 clichés exceptionnels) a donné à voir les coulisses d’Hollywood au public du ADAM.

- En 2016, le ADAM a également accueilli Artview #4 – A private collection. Plutôt qu’une exposition, Artview, proposé dans le cadre d’Art Brussels, est une rencontre artistique autour d’une collection.

- Depuis le 16 septembre et jusqu’au 05 mai 2017, c’est le CID (centre d’innovation et de design au Grand-Hornu) qui est à l’honneur. Dans le cadre de sa biennale Intersections, le ADAM invite le CID à exposer une partie de sa collection. L’exposition CID & Friends donne l’occasion de découvrir quelques pièces emblématiques de cet ensemble comprenant des œuvres de designers belges et internationaux, récentes ou historiques.

Outre ses activités muséales, le ADAM a développé une série d’outils comme l’application CloudGuide-ADAM (gratuite en 2016) qui accompagne les visiteurs en français, néerlandais ou anglais lors de la visite de l’exposition permanente.
Le département pédagogique de la Fondation CIVA organise des visites guidées ludiques et interactives pour les enfants, ainsi que des ateliers et des stages de découverte du design et de l’art contemporains.

Des visites guidées à destination des adultes sont assurées par l’association d’historiens et d’historiens d’art Arkadia.

UN MUSÉE QUI SE PORTE BIEN… ET QUI RÉINVENTE SA COMMUNICATION!

Ces belles réalisations, la crédibilité du ADAM auprès des amateurs et des professionnels de l’art et du design ainsi que le succès médiatique remporté par le ADAM dès cette première année n’ont pas empêché le Musée d’entamer une réflexion importante sur son positionnement en terme de communication.

Pour l’équipe du ADAM, une programmation exigeante et de haut niveau n’interdit pas, au contraire, de rendre l’art et le design contemporains accessibles et intelligibles à tous.

Mais comment faire, quand les « matériaux » défendus par le ADAM, Art et Design contemporains, paraissent parfois compliqués, chers, réservés à une élite de connaisseurs ?

D’abord en générant des expériences au travers d’expositions, de visites, de conférences, d’ateliers, en proposant des outils d’aides à la visite multilingues et adaptés aux visiteurs.

Ensuite, en créant un nouvel univers de communication à deux approches, selon le public visé.

1. Le ADAM via le prisme rationnel (approche intellectuelle).

Approcher l’art et le design contemporains, c’est :
• re-parcourir l’histoire des goûts, des idées, des techniques des 20e et 21e siècle ; • porter un regard original sur le demi-siècle passé ;
• mieux comprendre notre quotidien du 21e siècle ;
• et dès lors ajouter de la valeur à des objets inconnus.

Parce que les pièces sont le reflet du contexte qui les a vues naître, la visite permet d’apprendre, de se cultiver, avec pour sujet l’Histoire contemporaine dans laquelle elle nous replonge.

Pour cette approche, le nouveau slogan du ADAM est

HISTOIRE D’ OBJETS. OBJETS D’ HISTOIRE.

Capture d’écran 2016-12-23 à 10.07.44 Capture d’écran 2016-12-23 à 10.07.54

2. Le ADAM via le prisme de l’émotion (approche émotionnelle)

Objects are literally central to our own personal histories. The great majority of us have seen, lived with, and used Les objets sont littéralement au centre de nos histoires.
Dans notre grande majorité, nous avons tous vu, vécu avec, utilisé des pièces de design dans notre quotidien. Et ce, à une époque où ces pièces étaient à nos yeux ordinaires et n’avaient pas d’Histoire.

Parce que les pièces exposées au ADAM nous renvoient à notre propre histoire, la visite prend naturellement un caractère émotionnel et permet de rétablir ou créer un nouveau lien avec les objets qui, resurgissant de notre passé et trouvant leur place dans l’Histoire, passent du statut d’ordinaires à celui d’extraordinaires.

Le visiteur apprend comment les objets ont été conçus, sur base de quelle idée, de quel concept, de quel élément de la vie de l’artiste. Pour ensuite apprendre comment ces objets sont entrés dans l’Histoire. Il songe : « On les a eu dans les mains et pourtant on ne savait pas tout ça… »

Le positionnement choisi ici est :

TROUVAILLES & RE-TROUVAILLES.

Capture d’écran 2016-12-23 à 10.10.34

2017: MODERNITY IS NEW OLD.

Autre nouveauté, chaque année le ADAM propose de décliner un thème à travers plusieurs expositions, évènements, conférences et ateliers.
Le thème choisi pour 2017 est celui de la « Modernité ».

La modernité semble une évidence, souvent perçue comme l’unique façon d’exister et d’être reconnu : celui qui n’adhère pas à la modernité est résolument hors-circuit. Mais finalement, la modernité ne serait-elle pas simplement une utopie ordinaire? Eternel recommencement, elle se nourrit d’elle-même pour se ré-inventer. Ses ingrédients sont remise au goût du jour, re-formatage, voire manipulation.

De l’Art Nouveau au design contemporain en passant par le Bauhaus, de l’idéal révolutionnaire à la propagande … , l’Humanité n’a de cesse de se poser inlassablement les mêmes questions intemporelles (par exemple Comment mieux vivre ?) auxquelles l’être humain cherchera à apporter une réponse moderne.
La modernité n’est dès lors qu’un instantané, une vanité, une utopie. Et pourtant, elle nous renvoie sans cesse à des interrogations existentielles auxquelles l’art et le design et des institutions telles le ADAM, apportent, à leur façon, une réponse.

PROGRAMME 2017 – 2018 – MODERNITY IS NEW OLD

INTERSECTIONS#4 CID & Friends

16.09.2016 – 05.02.2017
Pour sa 4e édition, la biennale de design contemporain Intersections présente une sélection des acquisitions du centre d’innovation et de design au Grand-Hornu. A travers les travaux de Aldo Bakker, BIG-GAME, Jean-François D’or, Cheick Diallo, … le CID partage ses méthodes, ses défis et ses coups de cœur.

BAUHAUS #itsalldesign

17.03.2017 – 11.06.2017
À travers une multitude d’œuvres issues des domaines du design, de l’architecture, de l’art, du film et de la photographie, l’exposition conçue par le Vitra Design Museum offre un aperçu complet du mouvement Bauhaus et de pertinents parallèles entre le design du Bauhaus et les tendances actuelles du design et des œuvres de designers, artistes et architectes contemporains.

THE PAPER REVOLUTION
Soviet Graphic Design and Constructivism (1920 – 1930’s)

05.06.2017 – 08.10.2017
Avec des artistes tels que Aleksandr Rodchenko, Varvara Stepanova et Vladimir Mayakovsky, l’exposition – réalisée en collaboration avec le Moscou Design Museum – présente le design graphique soviétique des années 1920 et 1930, sous l’angle de l’identité visuelle du mouvement constructiviste comme outil artistique et culturel de la Révolution d’octobre (1917) au service de l’utopie socialiste de Lénine.

PANORAMA
A history of Modern Design in Belgium

23.06.2017 – 2018
À travers des objets, du matériel graphique, des photos et des fragments vidéo originaux, l’exposition offre un panorama sur cent ans d’histoire du design moderne en Belgique, de l’Art Nouveau au design du 20e siècle.

CONTACT

Directeur des expositions : Arnaud Bozzini : arnaud.bozzini@atomium.be; 0476/532031 Attachée de presse : Inge Van Eycken : inge.van.eycken@atomium.be; 0479/950594

Suivez- nous sur Facebook Adamuseum, Twitter @Adamuseum_be Instagram @adamuseum.be, Pinterest et Youtube

+ de news Art & Culture