Mode / MODE : Maison Fabre gantier depuis 1924 (Paris)

MODE : Maison Fabre gantier depuis 1924 (Paris)

5 November 2016

MODE :  Maison Fabre gantier depuis 1924 (Paris)

HISTOIRE DE FAMILLE 

Capture d’écran 2016-10-20 à 11.01.27

La Maison Fabre se transmet et se transforme depuis quatre générations jusqu’aux gants des Daft Punk.

la-ganterie-millavoise-a-realise-deux-paires-de-gants-pour_795652_667x333
L’histoire commence à Millau (Aveyron) en 1924.

Etienne Fabre, maître gantier, fonde son entreprise de ganterie. Au départ il coupe lui même les cuirs avec son frère. Quelques piqueuses emportent le travail à domicile. Dés 1928, l’artisan gantier est spécialisé dans les gants blancs en chevreau et le travail s’articule sur les 3 étages de sa modeste maison ou coupeurs et piqueuses prennent peu à peu leur place.

1942, dix huit années plus tard son fils Denis et sa belle fille Rose rejoignent la ganterie. Multipliant les voyages, afin de faire connaître ses gants à travers le monde, Rose, dynamique et entreprenante, transforme trés vite l’usine de son mari en une entreprise florissante. Elle crée des modèles pour les maisons de haute couture et fait preuve de beaucoup d’imagination en transformant cet accessoire de nécessité en un produit raffiné. Elle déménage la manufacture et l’installe définitivement dans le coeur de Millau, lieu ou elle est toujours, et compte alors jusqu’à 350 personnes. Dans les années 1970 à 1990, pour anticiper la crise, leur fils Louis, qui voit de nombreuses ganteries fermer les unes aprés les autres, lance une ligne de maroquinerie et sauve l’entreprise familiale en travaillant avec de nombreux grands magasins français, l’entreprise compte encore 90 personnes.

Aprés quelques années difficiles, l’année 2000, marque un nouveau tournant pour la maison. Olivier quitte son école de journalisme, rejoint son père et son frère Jean-Marc, chargé de la gestion et participe pleinement au nouvel essor de l’entreprise familiale.

Il se plonge dans les archives de la maison et redonne du sang neuf à la marque en faisant appel à de nombreux créateurs sur Paris pour leur donner carte blanche sur la réalisation de nouveaux modèles qui assoient définitivement l’image mode de la Maison Fabre.

Les commandes sont au rendez vous, les ventes à l’export deviennent rapidement l’axe le plus important. Aujourd’hui le gantier continue ses collaborations. En 2013 c’est Chantal Thomass qui dessine une collection capsule pour Maison Fabre.

Avec le concours de l’architecte Guy Falco, l’atelier est entièrement rénové en 2005. Les couturières partent à la retraite, le métier est peu connu et aucune école n’existe. Un plan de formation du personnel sur plusieurs années est mis en place dans l’atelier pour pérenniser la ganterie et sauver le métier.

10322760_839589992722574_1378249135108902467_n

LA FABRICATION 

14650163_1421928047822096_6899200644779633451_n12096020_1164056750275895_1743600313665355067_n 12195966_1164056713609232_9070208266005130385_n

Visite guidée dans la manufacture de gants. L’identitée d’un savoir faire réalisé en 9 étapes :

1 – Sélection des peaux auprès des mégisseries de Millau en fonction de leur grain et de leur rondeur.

2 – Bain de couleur auprès du coloriste pour déterminer la finition souhaitée.

3 – Contrôle et préparation des lots pour « fournir » le maître coupeur. Coupe, piqûre, broderies, bandelettes. La peau est découpée sous forme de rectangle puis étirée au maximum dans le sens de la longueur afin qu’elle soit bien « timbrée », tout en laissant du « prêtant » dans le sens de la largeur pour créer le fameux « gantage ». A chaque paire de gants réalisée, la taille est indiquée à la craie côté velours.

4 – Réalisation d’une « passe de gants » : mains droite et gauche, pouces fourchettes (empiècements de cuir que l’on trouve entre les doigts), par paire et les bandelettes.

5 – La passe et ses indications sont confiées à une personne qui marque chaque morceau de cuir coupé à la main avec des plaques de zinc numérotées de 01 à 999. Chaque paire coupée dans la même peau reste ensemble pour le montage. Chaque peau étant différente, cela lui confère un caractère unique.

6 – Chaque morceau est fendu sur un calibre en métal où gants, pouces et fourchettes sont découpés soigneusement. Les calibres sont tous fabriqués à Millau.

7 – Les morceaux sont alors assemblés prêts à être brodés, à la main, ou à la machine. Les gants sont ensuite cousus en piqué anglais sur des anciennes machines. On assemble le pouce avec le gant, place les fourchettes, pose les accessoires…pour la première fois le gant apparaît.

8 – L’étape suivante consiste à placer la doublure ( en soie, cachemire, vison rasé, lapin, etc…)

9 – Enfin pour offrir un aspect lisse au gant, on effectue le « dressage » avec les fameuses « mains chaudes » en fer.

11046604_1023229761025262_8825269886632873642_n 11108672_1076125592402345_9154021507873246050_n 10708547_945866565428249_2963461842339585628_o 10420369_968142269867345_6595318131394877372_n

BOUTIQUE PALAIS ROYAL (PARIS) 

11921672_1128629057151998_8186021045399393231_n 14642322_1421927887822112_6850677438259124979_n Capture d’écran 2016-10-20 à 11.03.25

En 2008, la première boutique Maison Fabre est ouverte dans les Jardins du Palais Royal. Cette ouverture sur la Rive Droite, assure une notoriété importante pour la marque dans un quartier à la fois touristique, historique et très orienté sur la mode. Le Palais Royal offre au gantier de Millau une adresse confidentielle parfaite pour accueillir leur premier écrin ou se décline dans un vaste jeu de matières et de couleurs les superbes gammes qui font l’orgueil de la Maison Fabre.

Maison Fabre
Jardins du Palais Royal
128-129 Galerie de Valois
75001 Paris

du lundi au samedi 11h – 19h
tel : 01 42 60 75 88
palaisroyal@maisonfabre.com

SUR MESURE ET PIECE UNIQUE 

Aujourd’hui nombreux sont les clients qui souhaitent personnaliser leur paire de gants, rendant ainsi leur achat rare et unique, la Maison Fabre leur propose aussi d’utiliser leurs propres tissus, cuir ou bijoux. Cette personnalisation peut aller jusqu’à apposer des initiales brodées en or 24 carat.

Les prix sont ajustés en fonction de chaque demande. Pour un modèle existant, choisir sa couleur ou sa doublure à sa taille coûte environ 40% de plus que le prix initial en boutique. les prix oscillent de 120 à 2000€ pour un crocodile long sur-mesure doublé de soie.

Pour l’homme comme pour la femme et l’enfant, les clients peuvent choisir parmi un large choix de peaux d’agneau, de crocodile, de fourrure ou de reptile, la couleur et la matière qui leurs conviennent le mieux. ( environ 40 tonalités d’agneau, délai de fabrication un mois et demi ).

Réalisations également de pièces uniques pour le théâtre, le cinéma, ou les défilés.

45482_707265439288364_1115490752_n 1235515_730710483610526_979199793_n 1239020_707265942621647_1948283352_n 1383607_722559691092272_1746424097_n 1450072_730710433610531_407007502_n 1499503_942303345784571_7552126062889130199_n 1507117_1025237827491122_6273581681052263284_n 1508578_953397118008527_8890991773477769667_n 10169187_1024587764222795_5906405158061300741_n 10253899_1012073532140885_8158837358588681959_n10849836_973632592651646_8563991516194220070_n 10917814_1005294469485458_4436971426029002339_n 11011042_1022736177741287_1645121396233709739_n 10444433_963134530368119_8100330914421758613_n Capture d’écran 2016-10-20 à 11.10.29

 

+ de news Mode