Gastronomie / C’EST DU BELGE : Le Bishop’s Gin

C’EST DU BELGE : Le Bishop’s Gin

20 April 2016

C’EST DU BELGE : Le Bishop’s Gin

Le Bishop’s Gin est un nouveau London Dry Gin qui vient d’être lancé sur le marché belge.

Le Bishop’s Gin est une ode à la curiosité, la rencontre d’un univers fantasmagorique où tout peut arriver, et d’un savoir-faire pointu qui a permis à ses créateurs de créer un gin au-delà du gin : UN BREUVAGE EXTRAORDINAIRE.

Le Bishop’s c’est l’histoire de John Ponet, c’est l’anti-conformisme, le goût de l’aventure et de la nouveauté. Cet ecclésiastique anglais du XVIème siècle, maître des arts, amoureux fou de la vie, épris de liberté fut l’un des premier protestants à militer pour une souplesse et une plus grande liberté des religieux, défenseur du mariage du clergé et ce, non sans bruit…et avec descendance: la lignée Ponet en est aujourd’hui la preuve. Le blason de John Ponet est celui du Pélican se sacrifiant pour ses petits en faisant couler le sang de son cou. Sa devise étant “Morior Pro Meis” (Je mourrai pour les miens).

Le bishop’s Gin célèbre le caractère exceptionnel de ce personnage et reprend le flambeau familial d’une vieille tradition de distillateur de genièvre ; on retrouve le Bishop et le Pelican comme symbole historique de vie et de courage comme emblème de la marque.

A l’origine de ce Gin, on trouve des passionnés de cette boisson emblématique, partagés entre Londres et Bruxelles. D’une part, Thierry Ponet, à la tête de la maison Ponet Spirits, a désiré renouer avec les traditions familiales. D’autre part, la distillerie de genièvre familiale fondée à Hasselt en 1763. Il s’est associé dans cette aventure créative avec Matthieu Chaumont, qui n’est autre que le talentueux bartender d’Hortense, un bar à Bruxelles. C’est, enfin, à un distillateur de renom, Charles Maxwell qu’est revenu le défi de distiller ce nouveau London Dry Gin.

Contrairement à la Loi de Murphy, le Bishop’s Gin célèbre un univers où « tout ce qui est susceptible de bien tourner, tournera nécessairement à la fête ». Une maxime que John Ponet, Bishop érudit et illuminé, fit sienne toute sa vie.

Le Bishop’s Gin est une aventure en 3D, une réalité augmentée et déjantée, un antidote à la banalité où chaque verre révèle les superpouvoirs et l’incroyable capacité des hommes à s’échapper avec humour des conventions. C’est le grain de folie, la touche de drôlerie qui entraina Alice à suivre un lapin en costume, c’est la reine Elizabeth qui fredonne Lucy in the Sky with Diamonds, la Trahison des images de Magritte, et l’absurde des Monthy Python. En un mot, le Bishop’s Gin incarne l’Unicornity : l’essence des esprits libres qui permet de voir au-delà des images et des règles, et vivre le spectaculaire, l’inattendu.

Boire Bishop’s pour fuir le fade et le conventionnel, plonger dans l’imaginarium de John Ponet, entre sagesse et frénésie, découvrir avec surprise que le goût véritable est avant tout une histoire de liberté.

Si le Bishop’s Gin est unique, ce n’est pas tant pour la philosophie qu’il défend, que par son identité aromatique unique : une combinaison de 9 plantes essentielles qui se rencontrent pour la première fois, et la Capucine, grande favorite des chefs. À la fois florale et épicée, la plante permet d’atteindre l’équilibre entre tous les ingrédients, et une balance gustative digne des plus grands gastronomes. Pour aguicher la Capucine, le Genévrier joue de ses arômes pour offrir un nez poudré, et une légère amertume, habilement contrebalancé par la fraîcheur exotique de la citronnelle et de la coriandre. C’est dans cet équilibre que réside le génie du Bishop’s, ce gin – pas farouche – dansera aussi bien avec les tonics qu’avec les cocktails, sans négliger les autres spiritueux et fera tourner les têtes de ceux qui sont prêts à rejoindre ce curieux univers.

Un gin libre, vibrant et joyeux qui se moque des conventions et du superficiel, un génie pas coincé dans une bouteille, un Aladdin Sane phénoménal qui – en toutes situations – pose la sage question : que ferait le Bishop ? Le mantra d’une vie haute en couleur et en saveur. Il faut voir le Bishop’s Gin comme un contre-pied à la complexité, un plaisir simple qui se déguste aussi bien dans un bar, une terrasse ou un palace, une hutte, un igloo, un tipi, tant que l’on se sent chez soi. Gardez l’œil curieux et le Bishop’s apportera toujours une touche de spectaculaire.

Le Bishop’s Gin est disponible chez tous les bons cavistes à partir de 39€ les 70cl.

Pour plus d’infos, c’est ici !

10402532_1265025136847049_5809151834597091427_n 11219700_1265006860182210_7673801747892051699_n 12919768_1282787941737435_4241970504689507155_n

+ de news Gastronomie