Art & Culture / CINEMA : “Interstellar” vu pour vous

CINEMA : “Interstellar” vu pour vous

12 November 2014

CINEMA : “Interstellar” vu pour vous

Marie-Antoinette, notre spécialiste du cinéma ne cesse d’écumer les salles sombres pour vous donner sa vision des films à voir en ce moment! Une chronique hebdomadaire qui va vous rendre addict!

Notre planète dans un futur pas si éloigné. Un bilan digne des prévisions écolo les plus catastrophiques : nous avons tellement épuisé la terre qu’il n’y a quasi plus rien qui pousse hormis du maïs. S’ajoutent à ça de redoutables tempêtes de poussière.

Cooper, un ex-ingénieur de la NASA, devenu fermier, décide donc de réenfiler sa combinaison spatiale et part, laissant enfants et beau-père, en expédition, à la recherche de nouvelles planètes où expatrier la race humaine.

Le vieux docteur Brand, chef de l’expédition resté au sol, lui a présenté cette mission de la dernière chance comme un aller-retour vite fait bien fait. Mais une fois dans les méandres de notre système solaire, Cooper comprend que cela tient en fait plus du sacrifice surtout tenant compte du temps qui ne s’écoule pas vraiment de la même manière dans l’espace que sur notre bonne vieille terre… S’ensuit une course contre la montre haletante pour sauver l’espèce humaine et retrouver ses enfants au plus vite. Pression maximale que Cooper gère avec pas mal de sang-froid (comme tout bon sauveur de l’univers) mais une belle dose d’émotion aussi (certaines scènes sont très touchantes)…

Christopher Nolan, celui qui a donné à Batman sa noirceur et son épaisseur, et a échafaudé des chefs d’œuvre complexes allant de « Insomnia », en passant par « Memento » ou encore « Inception » élabore un scénario ambitieux même si un brin anxiogène. Et malgré un ou deux passages en « Armagedon » style et des discours scientifiques voire métaphysiques un peu complexes sur les failles spatio-temporelles, les trous de vers ou ce qui se cache derrière l’horizon, j’ai plongé à pieds joints dans cette aventure intersidérale.

Et il n’y a pas que les effets spéciaux qui sont impressionnants, les acteurs aussi: Matthew McConaughey confirme encore une fois qu’il a bien fait de changer de cap de carrière bien épaulé par Anne Hattaway, Matt Damon, Michael Caine, Casey Affleck…

Après la séance j’étais aussi tendue qu’à la sortie d’un simulateur de vol mais bluffée par l’expérience….

Marie-Antoinette

Pour découvrir d’autres critiques de films de la pétillante Marie-Antoinette c’est par ici !

+ de news Art & Culture