Mode / BOOK : DvF, les 2 livres tant attendus!

BOOK : DvF, les 2 livres tant attendus!

31 October 2014

BOOK : DvF, les 2 livres tant attendus!

Le 31 octobre seront officiellement en vente les 2 livres de Diane Von Furstenberg:  ”The Woman I Wanted to Be” &” Journey of a Dress”

The Woman I Wanted to Be

Si une des définitions du bonheur est d’être honnête sans blesser quiconque, Diane Von Furstenberg est certaine- ment une femme heureuse. Parce qu’elle est honnête avec elle-même, elle se confie sur sa vie et son expérience, sans jugement. Parce qu’elle mêle sa vie privée et profession- nelle, les lecteurs en quête d’équilibre entre autonomie et appartenance, trouveront une amie dans The Woman I Wanted to Be.

— Gloria Steinem

Diane von Furstenberg est une des femmes les plus influentes, ad- mirées et innovantes de son temps: elle est, aussi, à la fois créatrice de mode, philanthrope, épouse, mère et grand-mère. A travers les années et les pays, au fil de son histoire extraordinaire, elle est restée elle-même, fidèle à la femme qu’elle voulait être. Dans sa nouvelle autobiographie, The Woman I Wanted to Be, Diane partage les leçons inspirantes qu’elle a apprises sur le chemin qui a fait d’elle une icône moderne.

«L’amour est la vie est l’amour», dit-elle. C’est le thème qui par- court tout le livre. «Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de plus important: l’amour de la famille, l’amour de la nature, l’amour des voyages, l’amour d’apprendre, l’amour de la vie dans tous les sens. » C’est ce qui transparaît dans toutes les histoires que Diane raconte, de ses aventures de princesse de la jet set au récit des hauts et des bas de son business jusqu’aux réflexions intenses sur ses relations les plus importantes. L’habileté de Diane à se réin- venter elle-même et à dynamiser ses affaires en restant fidèle à sa passion est une leçon très forte pour tous les lecteurs.

Le livre est divisé en deux parties: «La femme que je suis», qui détaille les éléments importants de la vie et de la personnalité de Diane, et « le business dans la mode », qui raconte sa carrière légen- daire. En 6 chapitres uniques, Diane réfléchit sur ses Roots, Love, and Beauty (Racines, Amour et Beauté) comme sur 3 phases dis- tinctes de sa vie professionnelle: The American Dream (Le Rêve Américain), qui raconte la transformation d’une jeune princesse européenne en créatrice de mode américaine; The Comeback Kid (Le Retour de l’Enfant Prodigue), qui détaille le retour au business avec la robe iconique qui a tout déclenché; et The New Era (La Nouvelle Ere), où elle réfléchit au monde moderne de DVF et à la pérennisation de son oeuvre.

Tellement de choses ont évolué 40 ans après que la wrap dress ait changé la vie des Américaines fraîchement indépendantes. Mais pour Diane, le plus important reste l’amour, la vie et une curiosi- té insatiable pour le monde qui nous entoure. Lire The Woman I Wanted to Be est comme avoir une conversation intime avec une muse moderne. Les mots honnêtes de Diane sur son itinéraire nous inspireront toutes quand nous penserons à celle que nous voulons devenir et à comment arriver à un moment où nous pouvons être fières de nous retourner sur notre passé.

Journey of a Dress

1972: une jeune princesse européenne arrive à New York avec quelques robes en jersey et un rêve. C’est le début d’une marque lifestyle de luxe et d’un des grands noms de la mode aux Etats- Unis. Rizzoli est fier de présenter l’histoire officielle de la légen- daire wrap dress de Diane von Furstenberg – la robe par laquelle tout commença!

En 2014, DVF célèbre les 40 ans de la wrap dress et honore son extraordinaire longévité par une exposition rétrospective, Jour- ney of a Dress dans l’ancien Wilshire May Company Building de Los Angeles. Dans des salles tapissées d’imprimés et de couleurs, cette exposition plongeait les visiteurs dans le monde de DVF. Et la voici immortalisée dans un livre remarquable qui emmène le lecteur au fil des trois thématiques de l’expo : la ligne du temps, la wrap army et le salon d’art.

De la première lettre de Diana Vreeland qui declare les vêtements DVF “absolument fabuleux”, à la jeune Iman sur un catwalk, Pené- lope Cruz sur un écran ou Michelle Obama sur la première carte de Noël dans la Maison Blanche – chaque période de l’histoire de la wrap et de la vie professionnelle de Diane von Furstenberg est détaillée dans la ligne du temps.

Côté rétrospective, DVF a créé une «wrap army» de 200 man- nequins, classés par thème et présentant les wraps les plus re- présentatives, le tout documenté en couleurs vives. De la toute première wrap dress léopard produite en 1974 aux “wraps anniver- saire” créées en 2014, la deuxième partie du Voyage d’une Robe est un magnifique catalogue et un hommage à l’un des styles les plus forts de tous les temps.

La collection privée de la créatrice – une source d’inspiration conti- nue – est la troisième partie de l’expo, en ce compris des photos de Diane von Furstenberg avec des artistes de son temps. Le Voyage d’une Robe se compose de photos d’Helmut Newton, Annie Leibo- vitz et Francesco Scavullo, entre beaucoup d’autres, des oeuvres d’amis proches comme Andy Warhol et Francesco Clemente, et des oeuvres contemporaines chinoises et américaines commandées par Diane von Furstenberg, ainsi qu’un travail de Barbara Kruger créé pour l’exposition.

Journey of a Dress est une promenade privée, un lookbook, un livre d’art et une leçon d’histoire, le tout en un volume aussi vi- brant que les imprimés qui ont rendu Diane célèbre, et plein de tempérament comme la femme elle-même.

+ de news Mode