Art & Culture / CINEMA : Puppylove, un film belge frais et osé

CINEMA : Puppylove, un film belge frais et osé

11 May 2014

CINEMA : Puppylove, un film belge frais et osé

Mister Emma et Nicolas Gilson passent en revue les sorties cinéma de cette semaine et il y a du bon et même du très bon à voir sur grand écran ! Sans langue de bois et avec humour, les deux comparses critiquent RoboCop, Blue Ruin, Puppylove, 2 automnes, 3 hivers et Pas son genre !
Serez-vous du même avis qu’eux ? A vous de voir et de commenter.

Mister Emma s’est d’ailleurs rendu à l’avant-première du film Puppylove et a pu s’entretenir avec la réalisatrice Delphine Lehericey et l’actrice principale, la pétillante Solène Rigot que vous aviez pu découvrir dans 17 filles. La journée people de Mister Emma se décline aussi avec le groupe Soldout qui a clôturé cette belle projection par un show-case au Brussels Short Film Festival. Soldout signe la bande son du film à découvrir de toute urgence sur iTunes.

Puppylove est le résultat de l’imagination presqu’autobiographique de Delphine Lehericey. La jeune réalisatrice belge vous présente ici son premier long métrage avec la découverte de la sexualité à travers les yeux de deux adolescentes.

Nous sommes au milieu des années 90. Delphine Lehericey place ses personnages à une époque qu’elle connaît bien, à une époque où l’hyper-connectivité n’existe pas. Elle voulait que les deux protagonistes se rencontrent sans Internet et que les relations se déroulent en direct et non à travers le net ou des smartphones.
D’un côté, elle place Diane. A quatorze ans, elle est une adolescente énigmatique et solitaire. Elle s’occupe de son petit frère, Marc, et entretient une relation fusionnelle avec son père, Christian.
De l’autre côté, il a Julia, jeune fille charismatique et affranchie. Elle vient bouleverser le quotidien de Diane. Alors qu’elle veut à tout prix s’arracher à l’enfance, Diane traverse, le temps d’un semestre, les expériences les plus troublantes de sa vie.

+ de news Art & Culture