Art & Culture / David Mesguich, Place des palais (Une vidéo E-TV)

David Mesguich, Place des palais (Une vidéo E-TV)

4 February 2013

David Mesguich, Place des palais (Une vidéo E-TV)

Né d’une initiative d’ E-TV, voici un projet artistique en situation réelle qui démontre que les talents et les opportunités sont privilégiés Bruxelles. Toujours à la recherche et au taquet du talent et de ce qui se fait de mieux dans notre pays, nous découvrions il y’a quelques mois : David Mesguich…

Ce français au coeur belge a attiré l’ attention grâce a ses réalisations:  des oeuvres monumentales polygonales qu’ils placent dans les villes et véhiculant un réel message.

Très rapidement, est venu l’idée de tenter de lui suivre et de réaliser une vidéo sur ses oeuvres  monumentales. David n’ayant à ce moment pas le projet concret d’en réaliser une pour la fin de de l’année… le challenge était né!

Focus donc sur la recherche d’ un local, de matériel et de financement dans le but de pouvoir faire figurer Bruxelles sur la liste de ses réalisations urbaines ! Une oeuvre pour  Bruxelles , ses habitants et visiteurs.

VisitBrussels a accepté sans hésitations ce rôle de mécène qui lui a été proposé, en finançant l’oeuvre de David Mesguich et lui offrant comme décor  l’une des plus belles places que la ville compte : la place des Palais.

Tour & Taxis, par son envergure monumentale à accueilli l’artiste pendant 1 semaine et lui a fourni le local et l’infrastructure dont il avait besoin.

Une belle preuve que lorsque l’envie y est, que le talent grouille et que les différents acteurs du projet se donnent les moyens d’y croire, tout est réalisable ! 

David Mesguich, une oeuvre pour Bruxelles from Etvonweb on Vimeo.

David Mesguich:

De façon obsessionnelle David parcourt la ville et développe une cartographie atypique de celle-ci en se concentrant sur tout ce qui, dans ces espaces de passage sépare et cloisonne.

Depuis plus de 10 ans, c’est par l’exercice addictif du graffiti qu’il a exploré le sujet. Aujourd’hui, c’est par le dessin et de monumentales installations in situ qu’il se réapproprie certaines parcelles de ces territoires aseptisés.

L’histoire de “pressure”, c’est l’histoire de ceux qui ne se sentent pas à leur place, pris entre deux monde, dedans et dehors à la fois.

 

+ de news Art & Culture