Evasion / EVASION : Perivolas (Santorin)

EVASION : Perivolas (Santorin)

9 March 2016

EVASION : Perivolas (Santorin)

Santorin la volcanique, l’autre île vedette des Cyclades, n’a rien à envier à sa comparse Mykonos déjantée. Ici, nuits agitées, strass et paillettes n’ont pas leur place. Jet-setter, passe ton chemin. Discrète et calme, l’île surgit des soubresauts de la terre et laisse contemplatif. Bleu profond des eaux, villages suspendus au bord de la caldeira, façades immaculées, trésors archéologiques libérés des cendres, la belle Santorin figure une représentation idéalisée des Cyclades et de la mer Égée.

Si Mykonos la branchée, s’apprécie pour son atmosphère fêtarde et glamour, Santorin la romantique cultive la douceur de vivre. Sur la côte nord de l’île, le petit village d’Oia s’étire sur les hauteurs des falaises encerclant la caldeira. Aux dernières lueurs du jour, ce havre de sérénité se charge d’une atmosphère toute particulière empreinte de mélancolie. Alors que les rues de Thira, principale ville de l’île, s’agitent et s’animent à la clarté des tavernes prêtes à accueillir leurs visiteurs du soir.

Un écrin de douceur et de sérénité…

Comme suspendues au bord de la caldeira inondée de l’ancien volcan, les chambres troglodytes du Perivolas découvrent leur charme sensuel et la blancheur immaculée de leurs façades sculptées à même la roche. Vingt-cinq ans déjà, que ces anciennes habitations traditionnelles converties en hôtel accueillent les visiteurs en quête de repos sur les rivages de la mer Égée.

Cet écrin de sérénité, Kostis Psychas l’a façonné et entretenu, poursuivant un rêve familial, le rêve de ses parents. Le jeune homme redessine les contours des cavités originelles, vieilles de trois cents ans, creuse la roche volcanique et signe des intérieurs tout en courbes et volumes.

Les suites habillées de blanc rendent hommage à l’architecture cycladique : douceur des arcades, confidentialité des alcôves et fraîcheur conservée créent une atmosphère de cocon, calme et serein, rehaussé en certains endroits par de petites touches de couleur lavande ou fuchsia.

Joyau de l’hôtel, la piscine à débordement semble se faire le prolongement des eaux azur de la mer Égée. Ne reste qu’à contempler, les pieds dans l’eau, le spectacle des couleurs drapant le ciel au coucher du soleil.

Entre autres célébrités ayant choisi le Perivolas comme retraite égéenne, Johnny Depp et Vanessa Paradis sont venus y séjourner. Le tournage du film “Heartbreaker” à peine clos, le couple s’est offert un séjour en famille sur l’île volcan après avoir jeté son dévolu sur cette adresse de charme. Site web

+ de news Evasion