Evasion / EVASION: Le Grand Hotel Tremezzo en bordure du lac de Côme

EVASION: Le Grand Hotel Tremezzo en bordure du lac de Côme

3 July 2013

EVASION: Le Grand Hotel Tremezzo en bordure du lac de Côme

Le Grand Hotel Tremezzo est l’un des hôtels de luxe les plus beaux et les plus anciens en bordure du lac de Côme. Un authentique palace Art nouveau, un 5 étoiles qui vous fera revivre toute la fascination de la villégiature et le plaisir d’une hospitalité douce et souriante.

La vue qui s’ouvre ici sur Bellagio et sur les Grigne est ravissante, tout aussi unique que l’emplacement sur la rive du lac. Un monde de tentations s’ouvrira aux Hôtes, un monde à découvrir qui animera les vacances… Une expérience vraie. La joie d’un séjour aux atmosphères et saveurs que seul Tremezzo connaît.

CENT ANS DE CHARME DIVINEMENT BIEN PORTÉS

L’hôtel ouvrit au tout début du siècle dernier, à l’époque du Grand Tour romantique, des longs voyages et des grands voyageurs. Le lac de Côme représentait déjà une étape incontournable, une des destinations préférées du tourisme d’élite qui était en train de se développer: un tourisme riche, cultivé et international, issu d’Angleterre, de France, d’Allemagne et d’Autriche, de Belgique et de Suisse, voire de la Russie des Tsars.  Après avoir sillonné l’Europe en long et en large avec son épouse Maria Orsolini, Enea Gandola – gentilhomme de Bellagio séduit par la beauté sous toutes ses formes -  décida une fois rentré en Italie de construire un hôtel au cœur même de l’un des lacs les plus suggestifs du monde, qui deviendrait l’expression de la classe et du raffinement et pourrait satisfaire ainsi aux exigences d’Hôtes spéciaux.  Le choix porta sur un terrain extraordinaire, jouxtant le parc de Villa Carlotta, le seul à offrir un spectacle sans pareil: la plus belle vue qu’il soit sur le lac de Côme. Le Grand Hotel Tremezzo fut inauguré le 10 juillet 1910 avec une fête à la hauteur du nom de l’établissement et des attentes du public.

La Première Guerre mondiale devait bouleverser le monde et en réécrire la géographie…  Dans une Europe réconciliée, l’établissement s’inscrivait dans l’évolution de toute l’hôtellerie : les voyages de plaisir, les séjours de détente et la villégiature étaient nés.  La famille Sampietro racheta l’hôtel au cours des années 30. En ces temps, Tremezzo était devenue une destination renommée pour les touristes cosmopolites: Greta Garbo l’évoquait, dans le célèbre film “Grand Hotel“ (1932), sous les traits d’une petite ville ensoleillée où il fait bon vivre. En dépit des terribles années de la Deuxième Guerre mondiale, le Grand Hotel ne ferma jamais ses portes et, à la fin du conflit, se prépara à accueillir une fois encore, et avec la grâce qui l’a toujours accompagné, une clientèle renouvelée. Par-delà la géographie, la société avait, elle aussi, changé.

Aujourd’hui, après les Gandola et les Sampietro, une famille entend encore une fois continuer d’alimenter la tradition du Grand Hotel Tremezzo, une famille fière de célébrer les cent ans de charme et d’authentique hospitalité italienne de cet hôtel tellement luxueux et délicatement accueillant à la fois. Autour, entre-temps, le lac de Côme est plus en vogue que jamais. La villégiature est de retour …

Une architecture d’intérieur d’époque soignée dans le moindre détail réserve un accueil chaleureux aux Hôtes. Une enfilade de salles et de salons s’ouvrent presque tous sur le lac, comme si c’était là le fruit du hasard … Le genre de choses que l’on ne vit que dans un grand hôtel né à la  Belle Époque.  Pourquoi donc faudrait-il s’étonner?

 

LA PLUS BELLE VUE SUR LE LAC DE CÔME, TOUT SIMPLEMENT …

Il est des lieux auxquels la nature a fait un don … Un don naturel … Rares sont-ils cependant où le paysage, l’atmosphère, le climat et les signes de l’homme se conjuguent pour former un équilibre presque magique, un entrelacement à ce point parfait qu’il résiste sans effort apparent au passage du temps et des modes. Le lac de Côme en est.

A la fin du XVIIIe Wordsworth narrait le pouvoir extraordinaire de certains spectacles, de certains panoramas qui nous accompagnent tout le long de la vie.  Il décrivait ces expériences de fusion totale avec la nature : quelques images et quelques instants au nombre des plus importants de toute une vie, qui peuvent par la suite inonder de lumière mille autres moments. Wordsworth en parlait comme des “ géographies du temps ” – des flashs d’extrême beauté, de véritables coups qui vont droit au cœur.

S’il ne fallait choisir qu’un seul  photogramme pour résumer le sens sublime et romantique, merveilleux et poignant de tout le lac de Côme, l’image – l’instant – à capturer et emporter serait cette vue de Bellagio, des Grigne et de Punta Balbianello. Une vue unique qui s’offre à nous du Grand Hotel Tremezzo. Tel est le don spécial que la nature, en ce petit lambeau de terre privilégié, a voulu remettre à notre hôtel. Tel est le don spécial que le Grand Hotel Tremezzo réserve à tous ses Hôtes.

Site web

 

+ de news Evasion