Evasion / 5 plages sur lesquelles on n’a pas envie de mettre les...

5 plages sur lesquelles on n’a pas envie de mettre les pieds !

20 July 2011

5 plages sur lesquelles on n’a pas envie de mettre les pieds !

Vous trouvez qu’on s’ennuie à Ostende? Dans ce cas, réservez un ticket direction l’une des 5 plages figurant parmi les plus dangereuses de la planète. A vos risques et périls ! L’île d’Hawaï est magnifique, et la plage de Hanakapiai ne fait pas exception à la règle. Cependant, méfiez-vous, ne la contemplez pas de trop près cas ses courants sont tellement forts que même si vous avez de l’eau jusqu’aux genoux, ils vous feront perdre l’équilibre ! Et ses vagues, incroyablement puissantes, ont déjà écrasé de nombreux nageurs sur les rochers ! En bref: n’allez pas par là ! Un kidnapping, ça vous tente ? Alors installez votre serviette sur une plage de Somalie et attendez. Les pirates ne tarderont pas à montrer le bout de leurs nez. Ils rôdent toute l’année sur les côtes à la recherche d’un Européen à échanger contre une rançon ! Allons maintenant direction la Floride, célèbre pour ses personnes âgées, ses problèmes de comptage lors des élections et … sa foudre meurtrière ! Les décès à cause de la foudre y sont nombreux et principalement sur les plages de Clearwater et de New Smyrna, désormais évacuées en cas d’alerte à la foudre ! Si vous êtes à Copacabana, faites un détour par la jolie petite ville balnéaire de Recife et sa plage Boa Viagem. En haute saison, elle est noire de monde. Mais jetez un coup d’œil à la mer : vous n’y verrez pas un seul nageur. La raison ? Elle est infestée de requins ! En 15 ans, pas moins de 50 accidents ont été enregistrés. Et dans la moitié des cas, les nageurs n’en sont pas sortis vivants ! Si les requins sont aussi voraces, c’est parce que on autorise la surpêche dans cette zone maritime. Résultat : les requins ont faim et se ruent sur les touristes ! Sur Bikini Atoll, un îlot de la Micronésie dans l’Océan Pacifique, pas de requins, encore moins de dangereux courants. Et pourtant, l’une de ses plages est assassine pour cause de… radioactivité ! De 1946 à 1958, l’île a subit de nombreux essais nucléaires. Aujourd’hui, il reste toujours des substances toxiques dans la mer. Rassurez-vous, il est malgré tout possible d’y faire du tourisme… à condition de signer une décharge indiquant que l’on renonce à toute poursuite en cas de cancer !

+ de news Evasion