Moteurs / E-TV : L’Interview Lifestyle de Bertrand Baguette, not...

E-TV : L’Interview Lifestyle de Bertrand Baguette, notre champion belge de course automobile!

20 November 2012

E-TV : L’Interview Lifestyle de Bertrand Baguette, notre champion belge de course automobile!

A l’occasion de l’évènement « The Aspria Pro-Celebrity Karting Challenge 2012 », E-TV était présent pour faire crisser les pneus des karts du Bruxelles Kart Expo de Grand-Bigard. Aux côtés de Vanina Ickx, Kritof Vliegen, des espoirs belges Thierry Neuville (Pilote Citroën Junior team) et Stoffel Vandoorne (Champion d’Eurocup Formule Renault 2012) et des vieux briscards Philippe Adams et Stephane Henrard, E-TV a réussi à tenir la route et à prendre l’aspiration de Bertrand Baguette pour une interview réalisée sur les chapeaux de roues.

Bertrand, adoptes-tu un look sportswear en dehors des paddocks?

Bertrand Baguette – Non pas spécialement, plutôt jean et pas trop training. C’est vrai que je pourrais être un peu plus sportswear mais j’adopte un look relativement classe.

As-tu un accessoire de mode qui te caractérise?

B.B - J’adore le style des casquettes de baseball américaine avec la visière plate. A la fin d’une course à la sortie du baquet, ça donne un petit look sympa.

Par rapport à ça, plutôt lifestyle US ou Européen?

B.B – Pour moi, les USA c’est top. Les gens sont beaucoup plus cools, relax et je ressens beaucoup moins de stress de l’autre côté de l’Atlantique. Il y a vraiment une atmosphère de “cool attitude”.

Quel est le quotidien d’un pilote automobile comme toi?

B.B – Entraînement 2 fois par jour, 5 jours par semaine, 1h30-2h le matin ainsi que l’après-midi. Quand je suis à Bruxelles, je profite des superbes installations d’Aspria. En effet, le physique est plus qu’important car sinon la concentration ne suit plus et c’est alors que les erreurs surviennent.

Et au niveau de ton alimentation?

B.B - Je ne suis pas vraiment de régime mais j’évite toute la “junk food” (rires).

Par rapport à toutes ces règles à suivre, n’est-ce pas trop dur d’avoir consacré toute ta jeunesse à l’automobile?

B.B – C’est vrai que je n’ai pas vraiment eu de vie estudiantine à proprement parlé même si je n’ai jamais voulu couper avec les études. Je suis d’ailleurs comptable aujourd’hui. Ma vie est certes atypique mais c’est une véritable passion. Je ne la changerais pour rien au monde!

Pour remédier à ce manque (rires), as-tu une façon bien à toi de célébrer tes victoires?

B.B – Je suis assez famille mais c’est vrai que lorsque je gagne, je ne suis pas le dernier à faire la fête. Quand on a gagné, c’est tout de même amplement mérité.

Là, on parlait du rituel après course mais qu’en est-il de ta préparation avant le départ?

B.B – Je n’ai pas vraiment de rituel. Je n’écoute pas de musique par exemple. A l’inverse de beaucoup de pilotes qui sont dans leurs bulles et qui ne communiquent pas, j’aime bien partager avec mon équipe et les gens qui sont autour de moi.

As-tu une idole en F1?

B.B – Je suis un fan d’Ayrton Senna depuis tout jeune. J’appréciais énormément son charisme naturel ainsi que son “fighting spirit” lorsqu’il était dans sa voiture. A l’image de Fernando Alonso, il n’avait pas forcément la meilleure voiture mais il faisait preuve d’une combativité incroyable.

Donc Alonso, champion 2012 de Formule 1?

B.B - Je pense que ça va être dur pour lui, Vettel reste le favori. Mais sait-on jamais!

Tu as côtoyé Danica Patrick en IndyCar, véritable star aux Etats-Unis. Malgré tout, plusieurs polémiques ont surgi de la bouche de Jenson Button ou d’Ed Carpenter sur la place d’une femme en course automobile. Quel est ton sentiment là-dessus? Pourrais t-on assister à ce phénomène en Europe?

B.B - Je ne pense pas qu’un tel phénomène puisse voir le jour en Europe. Danica est très douée sur ovale mais a plus de mal sur circuit routier du fait de ses petits bras et de ses petites jambes. Je vous rassure, tout est quand même très bien proportionné (rires). Danica reste une excellente pilote avec quelques très bons résultats mais on ne peut pas nier que sa médiatisation en masse soit sûrement un peu lié à sa plastique.

Pour finir, avec quoi roule un pilote tel que toi?

B.B - J’ai eu beaucoup de Renault (carrière en Fomule Renault) mais je roule actuellement avec une Volvo V60 R Design. Elle est rabaissée, a de belles jantes et un bon moteur. Un véritable look sport en somme!

Une voiture qui te fait rêver?

B.B - La Mercedes C63 AMG, le safety car que l’on retrouve en F1. Le V8 produit vraiment un son atypique qui me fait vibrer à chaque fois que je l’entends.

Et au quotidien, les limitations de vitesse, c’est pas trop dur pour quelqu’un qui a l’habitude de la vitesse?

B.B - Non ce n’est pas trop frustrant et ça permet de me reposer un peu (rires). De plus, on se doit de donner l’exemple!

+ de news Moteurs