Art & Culture / Les Hasards heureux de l’Escarpolette

Les Hasards heureux de l’Escarpolette

15 June 2010

Les Hasards  heureux de l’Escarpolette

En ces temps misérables où les dévots et les Tartuffes du « politiquement correct » envahissent les médias, retour sur une œuvre du 18ème siècle, quand l’art le plus exquis pouvait rimer avec l’érotisme le plus raffiné. « Les Hasards heureux de l’Escarpolette » ont été peints en 1767 par l’artiste français Fragonard, délicieux peintre de la frivolité et du mouvement. Sa nature est toute de micro-tourbillons gracieux et expressifs. Très Rococo. Mais surtout ici la scène de la balançoire (« escarpolette » au 18ème) éveille une irrésistible envie de sourire face au bonheur de ce jeune homme contemplant par mégarde l’intimité de la gente dame se balançant. L’escarpin s’envolant crée toute la légèreté de la scène. Ne cherchez pas le tableau chez un antiquaire. Il est à Londres, collection Wallace…

+ de news Art & Culture