Art & Culture / Dominique Corbiau // L’Excellence par Audi Part.3

Dominique Corbiau // L’Excellence par Audi Part.3

31 August 2012

Dominique Corbiau // L’Excellence par Audi Part.3

Dans cette 3ème édition de notre saga sur l’Excellence proposée par notre partenaire Audi, nous tenions à lever le voile sur un jeune belge dont la voix exceptionnelle, fait le tour du monde.

C’est un véritable don mais aussi et surtout beaucoup de passion, travail et de soin…

 Né à Bruxelles dans une famille d’artistes, Dominique Corbiau a abordé la musique très jeune, dès l’âge de quatre ans. Piano, flûte traversière, violoncelle le ravissent jusqu’a la découverte du  chant, dans lequel il trouvera son mode d’expression et s’épanouira pleinement. Attiré depuis toujours par le baroque, ce fut comme une évidence pour lui, de travailler cette voix si particulière de contre-ténor.

Diplômé des conservatoires royaux de Mons et de Bruxelles, Dominique Corbiau mène une carrière internationale et aborde un répertoire éclectique passant par de la musique d’opéra, à de la musique de film, et par des créations de musiques contemporaines. En Belgique, nous avons la chance de le retrouver lors de nombreuses représentations et  somptueux concerts mais aussi lors  de grands évènements récurrents tels que l’Ommegang ( Grand place de Bruxelles)  et la La Nuit Musicale de Beloeil ou de Seneffe.

Dominique Corbiau donne énormément d’importance  à l’aspect créatif de sa profession et c’est dans cet esprit qu’il fonda sa compagnie ” Sferartefact” proposant des spectacles au visuel soigné et offrant souvent de véritables passerelles entre les différentes formes d’expressions artistiques.

A paraitre prochainement : ” Profano e Sacro “ un album d’air d’opéras et d’ oratorios du compositeur baroque italien Alessandro Scarlatti, en compagnie de l’ensemble” La Cetra d’Orfeo”, sous la direction musicale du flûtiste belge Michel Keustermans ( pour le label Avanti Classics )

Découvrez- en plus sur ce personnage aux multiples facettes, grâce à cette interview exclusive sur une des plus jolies scènes Bruxelloises: le theatre du Vaudeville, dont le traiteur événementiel Choux de Bruxelles nous a gentiment ouvert les portes.

+ de news Art & Culture


Advertisement Advertisement Advertisement