Mode / Appelez-le désormais Novak “Uniqlovic”

Appelez-le désormais Novak “Uniqlovic”

24 May 2012

Appelez-le désormais Novak “Uniqlovic”

A quelques jours du début du tournoi de Roland Garros, le numéro 1 mondial fait le buzz. Fini les tenues Sergio Tachini, bariolées et peu élégantes. Le “Joker” sera dorénavant habillé de la tête mais pas aux pieds (faute de ligne de chaussure) en Uniqlo. La marque Japonaise se lance dans la petite balle jaune avec comme ferme objectif d’être le leader dans son domaine à l’image d’un certain Novak. Attention a vous, “H&M Federer” et “Zara Nadal”, “Uniqlovic” compte bien remporter le Grand Chelem de l’habillement.

Sponsorisé depuis 2009 par Sergio Tachini, Djokovic a disputé à Rome son dernier match avec l’équipementier italien. Et comme un signe prémonitoire, cela s’est soldé par une défaite en finale face à l’ogre Majorquain Rafael Nadal. Car “Nole” est devenu bien trop grand pour la firme italienne. Ainsi, Sergio Tachini n’a pas réussi à se transcender pour accompagner son ambassadeur dans sa quête de trophées et a fini par se résigner à le laisser survoler les courts de tennis sans lui.

 Uniqlo dans le tour principal de Roland Garros

Dévoilé ce mercredi midi à Paris, dans un salon du Ritz, ce deal de cinq ans (dont le montant n’a pas été communiqué) permettra au n°1 mondial de conquérir une partie du globe, qui par l’intermédiaire de son joueur Kei Nishikori (18ème joueur mondial), s’est déjà quelque peu entiché de la balle jaune. Le joueur d’origine serbe portera sur les courts, mais aussi en dehors des terrains, des tenues Uniqlo designées par Naoki Takizawa, ancien de chez Issey Miyake. «Je suis impatient de créer ma propre collection, j’ai une expérience là-dessus avec mes sponsors précédents», a assuré Novak Djokovic.

Plus moderne, plus élégante et moins “I’m from Serbia”, sa nouvelle tenue 100% blanche (hormis de fines rayures bleues et rouges, clin d’œil aux couleurs du drapeau serbe) devrait l’aider à concurrencer le joueur qui représente la quintessence de l’élégance sur les courts: sa majesté Roger Federer. Très diplomate, l’intéressé s’en défend: “Roger a une présence fantastique et j’ai beaucoup de respect pour lui. Comme avec Nadal, nous sommes concurrents sur le court, mais pas à ce niveau-là. Chacun a sa propre façon de penser son élégance, et chacun fait ses propres choix”.

Le “Joker” est bien décidé à remporter le seul tournoi majeur qui lui manque en détrônant les deux joueurs soulevant la “Coupe des Mousquetaires” depuis 2005. Et Uniqlo compte faire de même en empêchant Nike d’inscrire sa virgule victorieuse au palmarès du French Open.

+ de news Mode