Mode / Ralph Lauren, l’E-lympics designer de la semaine

Ralph Lauren, l’E-lympics designer de la semaine

3 May 2012

Ralph Lauren, l’E-lympics designer de la semaine

Depuis qu’elle a dévoilé les tenues que porteront les athlètes de la “Perfide Albion”, Stella McCartney essuie de nombreuses critiques acerbes. Problème que n’a pas le “King American of cool”, le très patriote Ralph Lauren. Avec une collection résolument vintage, l’élégance caractéristique de la marque est une nouvelle fois au rendez-vous. Alors Ralph Lauren rapportera-t-il le titre dans la catégorie style? E-TV a tenté une première ébauche de réponse.

Avec à son palmarès 7 US Open, 6 Wimbledon, deux participations aux Jeux Olympiques, à Pekin et à Vancouver, le créateur américain est un sportif plus qu’accompli. Et il va ajouter une ligne à celui-ci avec une présence aux JO de Londres. Pour cet évènement interplanétaire, hors de question d’arborer un vulgaire survêtement pour fouler le tarmac ocre du stade olympique.

Hommage aux JO de 1948

Avec 84 médailles dont 38 médailles d’or, l’équipe américaine avait éclaboussé de toute sa classe la compétition qui se déroulait…tiens, tiens, tiens…à Londres. Prémonitoire en ce qui concerne les performances des américains? Peut-être pas mais ressasser un passé glorieux ne peut pas faire de mal.

Evoquant les premières heures du sport, les tenues des Jeux Olympiques de Londres 2012 par le styliste américain rappellent les tenues de l’élite qui s’adonnait aux disciplines huppées des années 30 ou 40. Casquettes à l’ancienne, polos, pantalons blancs pour les hommes et robes mi longues pour les femmes sont donc de rigueur. Du côté des couleurs, le classique l’emporte également. Bleu marine, blanc et rouge… les couleurs du drapeau américain seront présentes sur les ceintures des athlètes.

Pour cet évènement sportif mondial, Ralph Lauren nous gratifie une nouvelle fois d’une collection chic et ajustée. Le patriotisme des compétiteurs n’en sera que décuplé. Le directeur des produits de la marque insiste la-dessus: “Les vêtements incarnent le sentiment national de ce que signifie être américain”.

Nul doute que lors de la cérémonie d’ouverture le 27 juillet, Sylvie Vartan pourrait sussurer à l’oreille des athlètes américains: ” Que ce soir, ils seront les plus beaux pour aller défiler”.

 

+ de news Mode