Art & Culture / John Williams! E-TV vous fait (re)découvrir l’oeuvre ...

John Williams! E-TV vous fait (re)découvrir l’oeuvre du compositeur…

2 May 2012

John Williams! E-TV vous fait (re)découvrir l’oeuvre du compositeur…

Après avoir sorti le revolver dans les deserts des films de Sergio Leone et de la musique grandiose d’Ennio Morricone, nous voici propulsés dans l’univers plus fantastique du compositeur John Williams. Attachez votre ceinture et embarquez dans le “Faucon Millenium” pour partir à la recherche de “l’Arche Perdue”. Si les dinosaures ou requins se font pressants, passez un coup de fil à E.T pour vous sortir de ce monde perdu.

Les dents de la mer (Jaws): le début d’une idylle  

Comment pourrait-on définir un bon thème musical? Que celui-ci colle parfaitement à la scène et nous la fasse ressentir jusque dans notre canapé est une définition plutôt crédible. En l’occurrence, cela semble être le leitmotiv de Williams. En effet, le thème qu’il utilise lors de l’entrée en scène du requin nous pétrifie dès la première note. Composé de deux notes atonales en crescendo, le thème illustre purement et simplement l’idée d’une peur de plus en plus grandissante. Cette mélodie effrayante suit le monstre pendant ces excellents plans filmés sous l’eau censés mettre le spectateur à la place du mammifère. Le motif s’accélérant de plus en plus à la manière d’un battement de coeur au fur et à mesure que le requin se rapproche de sa victime, un procédé qui peut paraître banal pour notre époque mais qui, en 1975, faisait son petit effet.

 

Considéré comme le premier “blockbuster” américain, “Jaws” (titre original) permet de consacrer le duo Spielberg-Williams aussi bien au niveau du grand public que de la critique. Le compositeur remporte l’Oscar de la meilleure musique de film.

Star Wars, Indiana Jones, Superman, Jurassic Park, Harry Potter: Des Sagas dans l’ère du symphonique

Star Wars

Lorsque John fait des infidélités à Steven, cela est pour le meilleur et pour le meilleur. Ainsi, Williams compose sa partition la plus connue dans le monde avec la saga Star Wars réalisée par l’ami de Spielberg et de Coppola: George Lucas. Les différents thèmes développés par le musicien sont tous plus géniaux les uns que les autres. Mention spéciale pour le célèbrissime thème de l’Empire, illustrant Darth Vador, l’un des personnages les plus charismatiques de l’histoire du cinéma. Un nouvel oscar s’ajoutera à la collection du compositeur pour la musique de l’épisode IV: Un nouvel espoir. A ce stade, Williams a lui dépassé depuis longtemps le rôle de “Padawan”.

Thème de la force

Thème de la Princesse Leia

Thème de Yoda

Thème de l’Empire

Thème D’Anakin et Padmé

Indiana Jones

Pour cette nouvelle saga, le chef d’orcheste manie la baguette aussi bien que le héros éponyme utilise son célèbre fouet. Dès les premières secondes, on entre déjà dans le mythe : celui de l’immense trilogie que sera Indiana Jones. Avec “The Raiders March”, Williams signe ici l’un de ses thèmes les plus populaires, qui sera évidemment repris dans les deux autres BO.

Superman

Que dire de cette célèbre fanfare héroïque à souhait et plus éclatante que jamais? Aucun doute possible à l’écoute de ce morceau triomphant, on lève immédiatement le poing vers le ciel à l’image du super-héros (les collants en moins). L’émotion n’est pas en reste avec la scène de l’envol de Superman/Lois avec le magnifique “Love Theme”.

Jurassic Park

Pour le compositeur, ce film lui a donné l’occasion de renouer avec le style terrifiant de ‘Jaws’ en mettant en avant le côté spectaculaire et grandiose de ce parc jurassique. Pour cela, Williams reprend les recettes habituelles du genre: des thèmes mémorables, des morceaux d’action d’une puissance redoutables, le tout enveloppé dans son savoir-faire orchestral le plus typique. Le musicien réussi à nous glacer le sang à la vue d’un vélociraptor comme il l’avait fait avec la présence du requin.

Harry Potter

Le film retraçant l’aventure du héros des romans de J.K Rowling est la dernière saga composée par Williams. Le premier opus, réalisé par Chris Colombus, laisse entrevoir un univers riche et fouillé, extraordinairement bien pensé musicalement : la plupart des motifs présents dans les épisodes suivants sont déjà entendus en filigrane dans le premier opus. Le second film développe ces motifs, et en apporte un nouveau : le magnifique thème du phoenix, probablement l’un des plus émouvants composés par la maître. Le dernier score composé par Williams pour la série en 2004, “Harry Potter & The Prisoner of Azkaban”, est quant à lui une merveille absolue de la musique de film : jonglant avec une aisance déconcertante avec tous les styles abordés par Williams au cours de sa carrière (jazz, action, mélodies dramatiques, thèmes héroïques). C’est un must du genre, qui sera unanimement acclamé par de nombreux fans partout dans le monde.

E.T, La liste de Schindler et Maman, j’ai raté l’avion: les films d’une génération

E.T

Cette simple citation de maître Spielberg résume à elle toute seule l’oeuvre de Williams:  ”La partition de John pour « E.T. » est très différente de ses oeuvres précédentes. C’est une musique reposante et bienveillante. C’est une musique effrayante et tendue et, vers le climax du film, une musique plus opératique. Pour moi, c’est le meilleur travail de John Williams sur l’un de mes films. John Williams est « E.T. » !”

La liste de Schindler

Le cinquième et dernier Oscar n’est aucunement volé pour Williams. Ecrire la musique de ce film fut pour lui un très grand défi. Il fallait absolument éviter de tomber dans les excès larmoyants et mélodramatiques tout en conservant malgré tout une approche émotionnelle puissante et respectueuse du sujet. Le compositeur engage le célèbre violoniste Itzhak Perlman. Il acceptera pour des raisons personnelles, étant lui-même d’origine juive.

Maman, j’ai raté l’avion

Après l’atmosphère lourde de “la liste de Schindler”, un peu de bonne humeur et de festivité avec la BO du film “Home Alone”.Dans cette comédie, Williams rend un vibrant hommage à la magie de Noël et aux miracles que cette fête peut engendrer.

John Williams est à l’heure actuelle la personnalité vivante la plus oscarisée avec 45 nominations et 5 Oscars dans la catégorie “Meilleure musique de film”. Il n’est devancé que par le maître absolu du film d’animation Walt Disney qui a 22 Oscars à son actif. Si un mot devait définir Williams, ce serait: “Mythique”! films mythiques, musiques mythiques… A plus de 74 ans désormais, John Williams demeure le compositeur de musique de film américain le plus respecté et le plus connu dans le monde.

+ de news Art & Culture