Mode / Louison Libertin : un “passion-nez” belge

Louison Libertin : un “passion-nez” belge

22 February 2012

Louison Libertin : un “passion-nez” belge

Créer des émotions aux travers de senteurs subtiles et volatiles, tel était le rêve de Louison Libertin. Un rêve devenu réalité…

Né à Anvers, il s’est d’abord intéressé à la mode pour ensuite entamer des études de parfumerie à Paris, tout en suivant des cours dans une école d’herboristerie belge. Après s’être perfectionné chez «Charabot », c’est dans sa cuisine qu’il réalise ses premiers parfums. Depuis, sa marque, « Technique Indiscrète », s’est répandue dans de nombreux pays tels que la France, l’Allemagne, la Hollande, l’Angleterre, l’Espagne, la Russie, la Lituanie, la Pologne, l’Australie ainsi que les Etats-Unis.

Inspiré de ses voyages et des endroits où il a vécu, le seul et unique “nez” belge, revenu s’installer depuis peu à Bruxelles, cherche à transmettre une émotion au travers de chaque parfum qu’il crée. Que ce soit « Veloutine », fragrance inspirée de Barbara Cartland à l’odeur enivrante de violette, de fruits rouges, de musc et de cuir ou encore « Paname Paname », à base de cumin : Louison Libertin nous transporte à chaque fois dans un autre univers. Autre particularité ? Le créateur réalise tout lui-même, jusqu’au packaging. Se déclinent dans cette gamme 10 eaux de parfums et 10 histoires : «Indiscrète », « Veloutine », « Paname Paname », « Plaisir d’amour », « Santa subita », « Safran Nobile », « Délivre-moi », « My burning secret», « Monarchy » et « Omniprésence », sa dernière création.  En vente chez Mapp, 5 Rue Léon Lepage , 1000 Bruxelles. Renseignements sur http://www.techniqueindiscrete.com/.

+ de news Mode