Art & Culture / PLAGIAT: Pharrell Williams condamné à $ 7,4 millions !

PLAGIAT: Pharrell Williams condamné à $ 7,4 millions !

13 March 2015

PLAGIAT: Pharrell Williams condamné à $ 7,4 millions !

En manque d’inspiration, il arrive que certaines stars mondiales aillent voir ailleurs si l’herbe y est plus verte. Comme aller s’inspirer de l’une ou l’autre chanson peu connue pour en faire un tube mondial. Toujours est-il qu’on ne puise pas dans le travail d’autrui sans s’en attirer les foudres, ce qui est normal nous direz-vous. Nous avons donc fait quelques recherches afin de dresser une liste non exhaustive des samples et plagiats qui ont marqué l’histoire de la musique.

L’actualité le prouve encore aujourd’hui! Le tribunal américain a tranché: “Blurred Lines” de Robin Thicke et Pharrell Williams a été condamnée à 7,4 millions de dollars d’amende pour plagiat. Les juges ont en effet estimé que la mélodie du tube planétaire s’inspirait très/trop fortement de la chanson “Got to give it up” de Marvin Gaye.

Pour vous faire votre propre idée:

Got to give it up” - Marvin Gaye

Blurred lines” - Robin Thicke ft. Pharrell Williams

Les 8 membres du jury ont pris 2 semaines pour comparer minutieusement les partitions, en se basant uniquement sur la mélodie. Le plagiat ayant été confirmé, les deux musiciens devront reverser plus de la moitié des bénéfices engendrés par les ventes du morceaux (ils avaient gagné 16,5 millions lors de l’été 2013).

Alors que les héritiers de Marvin Gaye se disent émus et rassurés, les deux artistes pourraient faire appel de cette décision.

                                                                                                                                                

Plus tôt déjà, Lana Del Rey s’est attirée tous les regards après que la chanteuse grecque Eleni Vitali l’ait accusée de s’être fortement inspirée de son titre paru en 1991 ” I dromi pou agapissa ” pour son tube qui a fait un tabac ” Video Games “. A vous de juger.

Eleni VitaliI dromi pou agapissa

Lana Del Rey- Video games

Michael Jackson et Rihanna se sont également fait trainés en justice en 2009 pour avoir copié Manu Dibango et son titre “Soul Makossa“. Michael s’était arrangé dans les années 80 avec le chanteur africain pour utiliser son instrumental. Mais Le roi de la pop a, en 2008, autorisé Rihanna à s’en inspirer pour faire le tube vendu à plus de 7 millions d’exemplaires: ” Don’t stop the music” . Comme s’il était officiellement le nouveau propriétaire. En 2009, Le tribunal avait alors rejeté la plainte de Manu Dinbango sur la forme mais signifiant que l’affaire serait jugée ultérieurement.

Michael JacksonWanna be startin’ somethin

RihannaDon’t stop the music

Manu DibangoSoul Makossa

Revenons du côté de la Belgique avec Madonna qui a copié un Belge de chez nous, oui oui. Le chanteur originaire de Mouscron, Salvatore Acquaviva dont on avait jamais entendu parlé avant cette affaire qui date de 1998, a accusé la reine de la pop d’avoir pompé les 2 premières mesures de sa chanson “Ma vie fout l’camp“, qui date de 1979. Le tribunal lui donnera raison en 2005, en interdisant Madonna de vendre son disque sur le territoire belge.

Le titre de Madonna “Frozen” comparé à celui de Salvatore Acquaviva “Ma vie fout l’camp“.

Allons maintenant du côté de l’Angleterre avec le groupe britannique Coldplay qui nous a samplé un morceau d’un guitariste américain, Joe Satriani, qui a lancé une procédure judiciaire pour plagiat en 2004. Le guitariste culte pour les jeunes musiciens trouva un arrangement financier avec le groupe de rock. En attendant, l’album s’était déjà écoulé à plus de 4 millions d’exemplaires en six mois. Album comprenant le sample “Viva la Vida“.

ColdplayViva La Vida

Joe SatrianiIf I could fly

Toujours du côté du pays aux livres sterling, le groupe The verve, emmené par le chanteur Richard Aschcroft, se fait connaître et prend un essor énorme grâce à leur single “Bitter sweet symphony”.
Cependant, ils se sont inspirés de la version orchestrale d’un tube des Rolling StonesThe last time”. Une version que l’on doit à Andrew Oldham qui fût lui aussi leur leader/manager pendant un moment. The Verve prétend alors qu’Oldham est au courant, mais une bataille judiciaire eut quand même lieu. Tous les gains accumulés par The Verve ont dû être versés aux Rolling Stones.

The verveBitter sweet symphony

Rolling StonesThe last time

Même dans le monde de l’électro, on n’hésite pas à regarder ailleurs pour faire ses “partitions”. Comme avec le très célèbre groupe français Daft Punk, qui pour son morceau “Harder Better Faster Stronger“, reprend note pour note le “Cola Bottle Baby” de Edin Birdsong. Le groupe tricolore n’en est pas à son seul coup d’essai, ils ont notamment samplé “I love you more” de George Duke pour leur son “Digital love”. Bref, quelques morceaux planétaires dont le succès revient finalement à d’autres vrais compositeurs. A écouter.

Daft PunkHarder Better Faster Stronger

Edin BirdsongCola Bottle Baby

Pour finir, on retrouve beaucoup de textes, de rythmes et d’instrumentales très semblables. Il est normal de voir de nombreux artistes faire le même genre de musique, de s’inspirer mutuellement et d’y voir certaines similitudes. Il faut juste rendre à César ce qui lui appartient, les artistes se doivent de faire pareil pour ne pas se retrouver dans le même cas dans un futur proche, car nous serions contraints de rire du voleur volé.

www.etvonweb.be

+ de news Art & Culture