Gastronomie / Vin de stars… Un business ?

Vin de stars… Un business ?

4 March 2010

Vin de stars… Un business ?

Après Gérard Depardieu, Madonna, Zucchero, Carole Bouquet, Sting, David Beckham, Jean Alesi, Bob Dylan, Michael Schumacher, la famille Coppola et Luc Besson, Johnny Depp veut faire du vin. Qu’est-ce qui pousse artistes, sportifs et hommes d’affaires à investir dans les vignes ? Depuis une vingtaine d’années, les stars sont de plus en plus nombreuses à investir dans le vin en France et à l’étranger. Côté show-biz, on ne présente plus le domaine californien de la famille Coppola ni les multiples vignes de Gérard Depardieu. Les sportifs ne sont pas en reste. La boisson de Bacchus serait-elle devenue un caprice de riches ? Il faut deux conditions sine qua non pour investir sur ce marché : avoir du capital et de la disponibilité financière. Ainsi, ce n’est pas au nom de sa société LVMH, mais à titre privé que le PDG Bernard Arnault a racheté, en 1998, avec Albert Frère le Château Cheval-Blanc, un premier grand cru de Saint-Emilion. Les motivations d’une star ne sont pas si éloignées du commun des mortels. Acquérir des vignes, c’est un retour aux sources et à la nature avec le plaisir de mettre en valeur un patrimoine et un terroir. Les prix d’une propriété viticole varient de 800 000 € à 40 millions €. Ceux qui achètent des petites surfaces prennent peu de risques, sans compter que l’on peut tout de même produire 200 000 bouteilles avec 30 hectares. Et fiscalement, c’est intéressant… Certaines stars telles que les Rolling Stones souhaitent compter le vin au nombre de leurs produits dérivés. Des sites comme celebritycellars.com se sont même spécialisés dans ce genre d’opérations marketing. Au-delà de ces généralités, les parcours des stars dans le monde du vin restent très divers, et leur entrée en sacerdoce toujours tributaire (du hasard) d’une rencontre.

+ de news Gastronomie