Evasion / Hotel Le Berger, réouverture d’un mythe…

Hotel Le Berger, réouverture d’un mythe…

26 January 2012

Hotel Le Berger, réouverture d’un mythe…

Construit en 1935 pour être un hôtel de rendez vous…, l’hôtel Le Berger ouvre à nouveau ses portes avec une nouvelle vocation hôtelière. Décoré dans un style Art Déco, dans un esprit intimiste, l’hôtel avait conservé l’ensemble de son décor intact jusqu’à sa fermeture le 31 décembre 2009. L’esprit de la rénovation vise à conserver un maximum d’éléments  d’époque afin de reconstituer l’ambiance cinématographique de ce décor des années 30. Les éléments emblématiques d’un hôtel de rendez-vous sont conservés : double ascenseur pour ne pas se croiser, salles de bain ouvertes sur les chambres et remplies de miroirs, décoration suggestive, miroirs en bordure de baignoire…. L’hôtel est totalement rénové pour répondre aux exigences du 21ème siècle sur le plan des normes de confort et de sécurité ( wifi, literie haut de gamme, insonorisation, téléviseurs,… ). L’objectif de Jean Michel André qui a repris l’établissement est d’offrir aux visiteurs un séjour dans une ambiance mythique du passé tout en assurant un confort moderne.

L’hôtel “Le Berger” est donc un véritable lieu d’exception à Bruxelles, où dès l’entrée, on s’y sent comme revenue plus de 60 années en arrière et on ressent une certaine tension, une tension sensuelle, où l’on ose à peine imaginer ce que les murs ont bien pu voir… A l’époque, l’hôtel a vu défilé beaucoup de policiers et d’huissiers, qui venaient là pour faire des constat d’adultère… La cible de cet hôtel était les riches bourgeois bruxellois, qui désiraient pouvoir se laisser aller pendant 3 heures où tout leur était permis en toute discrétion.  On l’appelait “Le Berger”, car selon la législation du tourisme, pour bénéficier du terme d’hôtel, cela impliquait un séjour minimum d’une journée et d’une nuit, ici le tarif était pour 3 heures seulement…

L’hôtel compte aujourd’hui, un restaurant au rez-de-chaussée avec 60 couverts et un bar, doté d’alcôves en mémoire du passé. La cuisine proposée sera respectueuse de la culture de cet ancien quartier bruxellois. Des plats du jour traditionnels seront donc à l’honneur et  la carte mettra en avant des produits sans chichi, bistronomiques.

Un lieu mythique à découvrir absolument!

+ de news Evasion