Mode / STEVE MAC QUEEN, King of Cool et icône de la mode

STEVE MAC QUEEN, King of Cool et icône de la mode

18 January 2016

STEVE MAC QUEEN, King of Cool et icône de la mode

Steve McQueen, de son vrai nom Terence Steven McQueen, est né le 24 mars 1930 à Beech Grove dans l’Indiana aux États-Unis et est mort le 7 novembre 1980 à Ciudad Juárez au Mexique. Acteur, producteur, pilote automobile et de moto américain, ce géant est d’abord un mythe qui a la dent dure. Jusqu’à aujourd’hui, Steve Mac Queen reste dans les esprits cette tête brûlée à l’enfance difficile mais au succès fulgurant. L’année 1974, celui qui fut orphelin et abandonné fut la star la mieux payée d’Hollywood ! C’est aussi un rebelle qui a milité contre la guerre du Vietnam et qui vole en prison pour excès de vitesse au volant d’une voiture sportive (Alaska 1972)… Sans doute, le petit garçon n’a jamais oublié cet abandon par sa mère ( son père aviateur acrobatique, il ne l’a jamais connu…) ; quand il va la retrouver à Los Angeles, sa haine va le pousser à fréquenter les voyous et à mener une vie d’enfer à sa génitrice. Bien sûr, à l’école, l’adolescent ne brille pas et c’est la mer qui l’attire d’abord pour calmer son ressentiment et ses passions violentes. Il restera plusieurs années à la marine marchande. Il s’engage ensuite dans les Marines où il officie comme mécanicien en 1947. Il n’a que 17 ans !

Un hiatus mystérieux

Que s’est-il passé dans son esprit 5 ans après, quand il décide de s’inscrire au célébrissime Actor Studio de New York ?  Comment ce bad boy discipliné par la mer et l’armé s’est-il dit un jour qu’il allait devenir comédien ? C’est pourtant à 25 ans qu’il fait ses débuts à Broadway dans la pièce de théâtre « A Hatful of Rain ».

Au nom de la Loi !

Mais le vrai début de sa carrière, c’est évidemment la série culte « Au nom de la loi » où il joue le rôle du chasseur de primes Josh Randall. Cette apparition quotidienne à la télévision le fait remarquer des producteurs et il enchaîne les chefs d’œuvres, toujours d’action, mais à la psychologie profonde… « Les Sept Mercenaires », « La Grande Évasion », « La Canonnière du Yang-Tse » en 1966 (un rôle lui vaut une nomination pour l’Oscar du meilleur acteur en 1967 !) et bien sûr, le splendide et tonitruant « Bullitt » où ses talents de pilote de course sont mis à contribution.

Une icône de mode ? Pourquoi ?

Rebelle, fonceur, viril, séducteur invétéré (la fidélité ? Hein ? ), sportif… mais aussi gros fumeur, buveur à l’occasion et surtout attiré par les substances illicites, Steve Mac Queen a été surnommé le « King of Cool » de par ses tenues décontractées, surtout jeans denim, boots et t-shirt. Il a aussi porté du sportwear américain d’une manière virile et aventurière… Ses vestes en cuir de type aviateur ou base ball sont mythiques aussi. Sans oublier ses vestons très cintrés ou ses vestes kaki de l’armée. Bref, s’habiller à la Mac Queen ne coûte pas cher, mais il faut le style et la personnalité pour emballer le tout !

King of Cool : saviez-vous que Steve Mac Queen a porté avec James Coburn  le cercueil lors des funérailles de  Bruce Lee en 1973 ?

+ de news Mode